News

En route vers le Trophée Jules Verne…

Author – Andi Robertson

En route vers le Trophée Jules Verne…

A quelques jours de la date à laquelle The Famous Project prévoit de mettre à l’eau le maxi-trimaran IDEC Sport, avec lequel Alexia et ses équipières vont tenter le record du Trophée Jules Verne de 40 jours 23 heures en hiver 2025, l’équipe technique travaille d’arrache-pied pour respecter la date limite de mise à l’eau du bateau. Puis, il y aura une période de mise en service et de tests à partir de La Trinité sur Mer avant un été d’entraînement qui culminera avec une série de défis de record.

Le 26 janvier 2017, Francis Joyon et son équipage à bord d’IDEC Sport bat le record du Trophée Jules Verne, en 40 jours 23 heures 30 minutes 30 secondes. Malgré de nombreuses tentatives au fil des ans, le record tient toujours. D’ailleurs, la plupart des grandes équipes en ULTIM qui viennent de terminer l’Arkea Ultim Challenge, tour du monde en solitaire, prévoient de s’attaquer à leur propre record cet hiver.

Dans ce contexte, quels sont les objectifs de l’équipage 100% féminin de The Famous ?

Le team manager, Jonny Malbon, affirme : « La réalité est qu’il sera presque impossible pour nous de battre le record sur ce bateau, parce que le record existe depuis 2017. Il a échappé à des équipes dotées de budgets et d’équipes plus importants. Mais il faudrait que de nombreux éléments s’alignent pour que nous puissions battre ce temps incroyablement rapide. Et, oui, il pourrait être abaissé cet hiver. Mais, comme nous le disons, il est en place depuis 2017. Notre objectif principal est de faire naviguer le bateau, de participer au Trophée Jules Verne tout en donnant tout ce que nous pouvons avec l’intention d’essayer de battre ce temps. Mais en réalité, l’objectif principal est de faire le tour du bateau en un seul morceau, d’établir un temps de référence féminin et une première mondiale. Mais l’essentiel est de donner au programme la possibilité de se développer et de grandir. Telle est la vision. »

Les prochaines étapes

Monter à bord du maxi-trimaran qui détient le record, naviguer et apprendre rapidement et efficacement tout en sélectionnant les navigatrices, telles sont les prochaines étapes du projet. Le processus d’apprentissage et de formation sera très similaire à celui qui a si bien fonctionné sur le Mod70. Comme l’a récemment souligné Alexia Barrier, capitaine et fondatrice de The Famous Project, le maxi-trimaran est plus grand, plus rapide et plus lourd que le Mod70, mais il est plus simple. Les systèmes sont plus simples et le bateau est moins « branlant », mais il nécessitera un excellent travail d’équipe pour naviguer efficacement.

@the_famousproject @georgiaphoto
@the_famousproject @georgiaphoto

Étape 1

Jonny Malbon explique : « Je pense que nous allons passer une semaine à naviguer, à sortir les voiles, à travailler sur les ris et les différentes configurations de la voile d’avant. Le bateau est très simple comparé au Mod70 et nous voulons juste tout valider. Il existe un large vivier de talents expérimentés sur ces maxi-trimarans, dont beaucoup ont navigué sur le bateau en tant qu’IDEC Sport et auparavant en tant que Groupama. Et de nombreux marins ont déjà offert leur temps pour contribuer à notre processus de formation. »

Malbon souligne : « La formation sera très similaire, nous nous appuierons sur un groupe d’experts, dont certains ont déjà navigué sur le bateau. Mais nous avons déjà un bon groupe d’experts désireux d’aider, Brian Thompson, Loick Peyron et, espérons-le, Franck Cammas, ont exprimé leur intérêt à aider et ont le type d’expertise que nous recherchons, pour faciliter l’apprentissage des filles. Rien n’est encore signé mais c’est le plan. Nous travaillerons avec des filles en petits groupes pendant des semaines d’entraînement assez intensives, exactement comme nous l’avons fait avec le MOD70. Nous essayons toujours de nouvelles personnes. Nous avons une bonne compréhension du type de personnes dont nous avons besoin. Nous allons poursuivre les programmes d’entraînement et faire trois ou quatre séances d’entraînement, faire naviguer les filles ensemble, puis essayer de battre des records en septembre avant de nous diriger vers la Méditerranée où le bateau sera basé.”

@the_famousproject @georgiaphoto
@the_famousproject @georgiaphoto

Le premier défi est la gestion du temps. Nous devons naviguer et naviguer encore, parce que nous devons apprendre ce que nous devons faire sur le bateau avant le second chantier prévu avant le Jules Verne.

Previous post

arrow icon
image icon

IDEC Sport : une mise à l’eau imminente

Next post

arrow icon
image icon

The Famous Project x Richard Mille