Allez les filles!

@the_famousproject @georgiaphoto

Des conditions météorologiques prometteuses pour la transat au féminin

Samedi matin, l’équipage de The Famous Project quittera Antigua pour se lancer à l’assaut de l’Atlantique à l’occasion de la première traversée de l’Atlantique en Mod70 au féminin, une précieuse étape d’entraînement océanique pour l’équipe.

Retardée depuis fin février en raison du mauvais temps, l’attente semble en valoir la peine pour les huit membres de l’équipe, de quatre nationalités différentes. Les derniers fichiers météo indiquent que des conditions favorables sur l’ensemble du parcours.

Dee Caffari, co-skipper, déclare : « Le moral est bon, nous avons un groupe formidable et nous avons hâte d’y aller. Les objectifs sont avant tout de garder les équipières et le bateau entiers, de faire un voyage agréable et peu stressant, de ramener le bateau en Europe, d’apprendre et de gagner en confiance en naviguant les unes avec les autres. »

Selon Alexia Barrier et Dee, météo est prometteuse : « Le temps s’annonce plutôt correct. Avec le Mod70, donc un multicoque, la hauteur des vagues est l’un des plus importants points à considérer – plus que le vent parfois. Nous prenons le départ dans une mer de 2,5 mètres, tout est faisable et il n’y a pas de source évidente de stress. La météo commence par un gros anticyclone dans l’Atlantique Nord puis deux dépressions qui nous affecteront. La route à suivre pour les contourner est assez évidente et claire. Nous nous dirigeons vers le nord-est pendant quelques jours avant de pouvoir aller vers l’est. Nous devrions être à peu près au vent, ce qui devrait être inconfortable, mais sans stress. » explique Alexia et Dee de poursuivre : « Le vent le plus fort que nous verrons au début sera d’environ 20 nœuds en sortant d’Antigua, puis il tombera à 15 nœuds. Ensuite, nous devrions naviguer au portant après une zone de transition avec des vents légers. Nous aurons donc un peu de tout et ce sera parfait. Nous n’avons regardé la météo que pour Gibraltar et non pour la Méditerranée, mais nous choisirons d’aller à La Grande Motte ou à Palma en fonction du timing. »

L’objectif d’instaurer une confiance mutuelle sera en partie optimisé par le système de quart, explique Dee : « Nous allons organiser un quart tournant de trois duos de deux, ce qui signifie que toutes les heures, quelqu’un changera et que nous aurons l’occasion de naviguer avec une autre équipière. Alexia et Georgia (Schofield, responsable des médias) sont des électrons libres et choisiront donc quand elles auront besoin de dormir ou de rester éveillées. Ainsi, Alexia pourra voir et naviguer avec tout le monde. »

Suivez le cartographie ici https://forecast.predictwind.com/tracking/display/SV-Limosa/